Russe chaude raconte ses plans cul

Natacha est une jeune femme Russe qui n’a pas 24 ans, peut être 22 ans et elle aime bien la bite la garce. Elle n’a pas froid aux yeux mais pour une fille qui vient du grand froid ca n’a rien d’étonnant. Détonante avez vous dis?

RUSSE CHAUDE AU 08 95 020 678



Si je vous dis ca c’est que je l’ai physiquement rencontré. C’était pas par le biais du tel rose pour avoir une hôtesse russe mais bel et bien sur un site de rencontre coquine dont vous verrez la pub soit a droite de l’écran si vous êtes sur un ordinateur soit en bas de page si vous vous connecté depuis un téléphone portable. Tout à commencé par des échanges de banalité. Jusque là rien d’exceptionnel et puis elle m’a dis qu’elle venait de Sibérie. Forcément je ne l’ai pas cru car elle écrivait particulièrement bien en Français sans aucune faute d’orthographe, ce n’est pas comme moi, j’avais un peu honte. Elle m’a dis avoir une grand mère française c’est pour ça. Elle venait une fois l’an la voir pour passer quelques jours avec elle. La pauvre mamie avait perdu son mari mais se tapait des petits jeunes comme on dit de 30 ans ! Bref une fois qu’elle m’a raconté sa life je me suis mis en mode drague et là je lui ai proposé directement un plan baise. je n’avais pas grand chose à perdre si ce n’est qu’elle me dise va te faire foutre. Elle a dis.. Viens je suis prête. Non je déconne! Vous n’y avez quand même pas crus? Ça a prit un peu de temps, déjà le barrage de la distance quand même, ce n’est pas un mince voyage. Et puis il fallait que sa venue coïncide avec le fait qu’elle vienne voir sa grand mère, autant lier l’utile à l’agréable. Après plusieurs mois à discuter sur skype, se voir en cam et parfois même se caresser (eh oui je suis arrivé à le faire, j’en reviens pas moi même.) Quoi que j’aimerai m’arrêter deux secondes sur cet événement. Ça a commencé tout bêtement, au bout d’un moment quand on se parle on finit forcément à entrer dans une certaine intimité. Alors je lui ai demandé un peu ce qu’elle aimait quand elle se retrouvait dans le lit avec un mec. Elle m’a dit quelques banalités forcément du genre, j’aime la tendresse, les baisers, j’ai pas trop le sadomasochisme même si je ne refuse pas avoir les yeux bandés ou des menottes mais pas la première fois, je dois me sentir totalement en confiance… Et on la comprend! Vous voulez connaitre la suite n’est ce pas? Ok! Alors moi je lui ai dis la vérité, j’ai raconté que j’aimais dire des mots crus pendant l’acte, que j’aimais donner une fessée quand je prenais ma partenaire en levrette ou si elle aimait sur une bonne sodomie bien que ce ne soit pas trop mon truc, je crois que ca ne l’a jamais été mais bon, je peux m’adapter. Il ne faut pas en revanche qu’elle me glisse un petit doigt dans mon cul je déteste ça. Bon je vais maintenant en venir a notre rencontre. Au bout de 6 mois elle est venue et nous nous sommes rencontré dans un très bel hôtel parisien, j’ai voulut jouer la carte de la classe et ça m’a porté chance puisque nous avons baisé comme personnellement je ne l’avais jamais fait. Elle a été d’une douceur vous ne pouvez pas imaginer et ca lui a tellement plus (je crois que nous sommes fait l’un pour l’autre) que lors de son prochain retour elle passera plus d’une semaine à paris chez moi.

D'autres annonces de salopes à ne pas louper :