Histoires de cul racontées par des mecs

J’ai toujours trouvé que mon pote Adrien avait un je ne sais quoi de sexy qui me faisait de l’effet, même si je m’en défendais. Je pense qu’il ne faut pas réprimer ses instincts, c’est mauvais pour la santé! J’ai eu l’occasion un soir de me rendre compte que je ne le laissais pas indifférent, ce qui m’a surpris car je ne lui connaissais pas de tendance gay mais en fait il ne l’est pas il est bisexuel passif c’est à dire qu’il n’enfile pas mais préfère sucer ou se faire sodomiser, tout simplement.

HISTOIRES DE CUL QUI SONT ARRIVES A DES MECS AU 08 95 020 678



Pourtant, la suite m’a clairement montré qu’il en connaissait un rayon et j’ai passé avec lui une soirée chaude et riche en sensations. Ca ne m’empêche pas d’aimer le sexe avec les femmes, mais je sais maintenant que je suis bi et je profite de toutes les occasions possibles pour m’adonner à ce nouveau plaisir.
Je ne bénéficie pas d’un physique de rêve, loin de là. Mais allez savoir pourquoi, les femmes aiment mon air timide et elles me font sans arrêt des avances. J’en profite au maximum, ce serait dommage de ne pas le faire, mais ma préférence va aux femmes mariées, même si je ne suis pas difficile dans mes choix. Pourvu qu’elles soient sexy et qu’elles aiment se faire baiser sans tabou, ça me va. L’avantage avec les femmes infidèles, c’est qu’elles ne me collent pas aux basques après coup. Je déteste l’idée de baiser deux fois de suite avec la même, j’aime la nouveauté. Je pourrais vous raconter des dizaines d’histoires dans le détail, je suis sûr que vous sauriez apprécier !
Vous l’aurez sans doute deviné : Je suis un collectionneur de femmes, j’assume et j’ai aucune honte à le dire je ne vois pas ou il y a quelque chose de mal, n’aimeriez-vous pas être à ma place tres sincèrement?

Par :   |   le : 17 octobre 2014  |   1776 Vues